Accord et réglage

Un piano toujours juste pour que vous ne pensiez plus qu’à la musique, à votre musique ; pour cela nous vous recommandons deux accordages par an, moyennant quoi, sauf utilisation intensive, votre instrument sonnera toujours au mieux.

accordL’accordage, c’est simplement ajuster la tension des cordes pour que les 88 sons (88 notes) soient à la bonne fréquence hertzienne en prenant toujours le diapason comme référence soit au LA 440htz ou au LA 442htz en fonction de votre répertoire et de vos désirs.

Cette opération ne peut être menée que par un technicien aguerri, ayant une oreille affûtée, ce pour quoi nous attirons tout particulièrement votre attention sur le choix de l’accordeur intervenant sur votre instrument : une personne diplômée d’état ayant fait ses armes en atelier durant trois ans après l’obtention du diplôme à raison de plusieurs accordages par jour, une personne à votre écoute, travaillant à l’oreille et répondant aux plus grandes exigences des professionnels ou non.

Cette intervention nécessite un réel savoir-faire : obtenir de trois cordes qu’elles se fondent en un seul son pur, ce qu’on appelle l’unisson, savoir mettre à profit sa propre partition d’accordage, voilà ce à quoi nous nous engageons.

Un piano fonctionne par l’intermédiaire d’une mécanique de haute précision, d’où l’importance de faire appel à un technicien qualifié qui sache rechercher des côtes inexistantes pour exécuter un réglage donnant un fonctionnement optimum à votre piano.

Le réglage est une opération à renouveler régulièrement en fonction de la fréquence de votre jeu et de l’intensité de celui-ci : on ne règle pas aussi souvent un piano joué une heure par jour par un débutant, qu’un instrument joué trois heures par jour par une personne passionnée ayant quinze
années d’étude. Hormis le fait que le réglage joue un rôle important sur le toucher du piano (lourd, ferme ou léger voire trop mou, ces sensations que l’on a sous les doigts), n’oublions pas que la performance sonore sera aussi en fonction de la réussite de ce dernier.

Nous pourrons, pour finaliser notre intervention, vous proposer une harmonisation qui consistera à rendre un équilibre sonore à votre piano en fonction de l’acoustique de votre pièce ( suivant son volume, son revêtement au sol, son revêtement mural, chargée ou non d’un point de vue mobilier) et en fonction, surtout, de vos goûts personnels. Tout cela en agissant sur les feutres des têtes de marteaux : en les ponçant, en les aérant à l’aide du piquage, en les imprégnant jusqu’à ce que votre ouïe soit satisfaite.